29-01-2009

Comment limiter les effets délétères des conservateurs de certains collyres ?
Hélène Bertrand-Cuingnet, Evelyne Le Blond, Marie Delfour-Malecaze, Jeannine Narduzzi

Chez les porteurs de lentilles de contact, l’instillation au long cours de collyres du fait de la cytotoxicité des conservateurs qu’ils contiennent va perturber l’équilibre entre les lentilles, le film lacrymal et la surface cornéenne.

Elle peut aboutir à l’abandon du port chez des sujets déjà fragilisés.

La connaissance de tous les facteurs entrant en jeu et du rôle de chacun, que ce soit le collyre, le matériau de la lentille ou le produit d’entretien, permet de définir une conduite à tenir afin de pérenniser le port des lentilles.


Télécharger le document complet :
  Bertrand Cuingnet/Le Blond/Malecaze/Narduzzi CDO n°123 octobre 2008
PDF - 115.8 ko, 0 x 0 pixels
 

 
 



Pour s'abonner à la newsletter, cliquer ici.


Articles contacto
Pathologie cornéenne et lentilles de contact. Lentilles mini-sclérales
Une meilleure acuité visuelle grâce à l’optique asphérique
Cas n° 2 : Inconfort subjectif en lentilles souples, ça peut arriver !
La Kerasoft IC, une nouvelle lentille souple en silicone-hydrogel pour la correction de l’astigmatisme irrégulier
Modélisation par ordinateur : une avancée technologique dans la conception des lentilles de contact multifocales

Contacto.fr est un site des Cahiers d'Ophtalmologie
Développement & Graphisme
Iroises MediaMed et lespetitesmains.net